Les Européens
L'Irlande
L'Irlande, République parlementaire, voit ses institutions régies par la Constitution ("Bunreacht na Eireann"), adoptée par plébiscite en 1937 et modifiable par la seule voie du référendum.
[ Lire ]
 
Ressources
Quelles seront les conséquences de l'élargissement de l'Union européenne pour le marché du travail ?
François Loos, ministre délégué au Commerce extérieur, répond aux questions concernant l'élargissement européen, moteur économique pour la France.
[ Lire ]
 
Actualités
Le Printemps de l'Europe
Jeudi 17 mars 2005, Claudie Haigneré, ministre déléguée aux Affaires européennes, a inauguré l'opération "Le Printemps de l'Europe", aux côtés de Margot Wallström, vice-présidente de la Commission européenne chargée des relations institutionnelles et de la stratégie de communication.
[ Lire ]
 
Elargissement de l'Union : le Premier ministre en déplacement en PologneElargissement de l'Union : le Premier ministre en déplacement en Pologne

[ le 11 décembre 2003 ]
Le Premier ministre a effectué une visite officielle de deux jours en Pologne, les 30 novembre et 1er décembre 2003. Ce déplacement se situe dans le contexte particulier de l'Elargissement. Dans cinq mois, la Pologne sera l'un des dix nouveaux pays à rejoindre l'Union européenne. Jean-Pierre Raffarin a d'ores et déjà souhaité au peuple polonais "la bienvenue dans cette famille européenne".

Dans cinq mois, la Pologne sera l'un des dix nouveaux pays à rejoindre l'Union européenne. Jean-Pierre Raffarin a d'ores et déjà souhaité au peuple polonais "la bienvenue dans cette famille européenne

Une amitié profonde entre la France et la Pologne

Avec ses 38 millions d'habitants, la Pologne "a toujours été l'un des plus importants pays de cette vieille Europe", a rappelé le Premier ministre. De profonds liens unissent depuis logntemps la France et la Pologne, "deux Etats-nations qui ont chacun plus de 1000 ans d'Histoire".

Lors de son voyage, Jean-Pierre Raffarin s'est recueilli devant le monument des Héros du Ghuetto juif de Varsovie. Il s'est ensuite entretenu avec son homologue polonais Leszek Miller, ainsi qu'avec le Président de la Pologne, Aleksander Kwasniewski.

Alors que les chefs d'Etat et de Gouvernement européens doivent adopter le projet final de Constitution de l'Europe les 12 et 13 décembre à l'issue du Sommet de Rome, Jean-Pierre Raffarin est revenu sur les éventuelles divergences de positions entre la France et la Pologne. Concernant notamment les questions de majorité qualifiée et de nombre de commissaires, "nous trouverons les perspectives de l'Histoire pour pouvoir nous rassembler et le moment venu trouver cette belle organisation nécessaire à l'union européenne", a-t-il indiqué.