L'Europe
Le parlementaire européen colégislateur en Europe
Doté de pouvoirs de plus en plus importants, le député européen influe, par son action sur tous les domaines de la vie quotidienne, notamment l'éducation, la culture, la santé, l'environnement et la protection des consommateurs.
[ Lire ]
 
Actualités
Le Premier ministre à Salzbourg : "La crise européenne. Une mélodie en mode mineur ?"
Dominique de Villepin s'est rendu à Salzbourg, du 26 au 28 janvier 2006, à l'occasion de la conférence "The Sound of Europe" organisée par la Présidence autrichienne, la Commission européenne et le Comité économique et social européen. Cette conférence, ayant pour thème "La crise européenne. Une mélodie en mode mineur ?", a réuni plus de 300 personnalités qui ont fait part de leurs réflexions sur le futur de l'Europe face aux défis de la mondialisation.
-  Voir le discours de Dominique de Villepin sur le site premier-ministre.gouv.fr
[ Lire ]
 
Les Européens
La Slovénie
Depuis son adhésion en mai 2004, la Slovénie est l'une des grandes satisfactions de l'élargissement et tape déjà à la porte de l'euro.
[ Lire ]
 
Les produits agroalimentaires issus ou en transit dans l'un de ces nouveaux Etats-membres (notamment dans les pays baltes) seront-ils soumis aux mêmes exigences de sécurité alimentaire qu'en Europe occidentale ?Les produits agroalimentaires issus ou en transit dans l'un de ces nouveaux Etats-membres (notamment dans les pays baltes) seront-ils soumis aux mêmes exigences de sécurité alimentaire qu'en Europe occidentale ?

[ le 1er octobre 2004 ]

A l'approche de l'adhésion, la Commission européenne a intensifié son travail de contrôle de la reprise de l'acquis. En matière de sécurité alimentaire, les négociations avaient abouti à dresser une liste d'établissements (laiteries, abattoirs, etc.) que les nouveaux membres s'étaient engagés à mettre aux normes sanitaires européennes.

Ces derniers mois, voire ces dernières semaines, de nombreuses restructurations ont eu lieu dans ce secteur, qui amènent la Commission à modifier la liste initialement établie par les nouveaux membres.

Des inspecteurs de l'OAV se sont rendus dans les établissements en question pour vérifier la qualité des contrôles de mise à niveau effectuée par les organismes de contrôles nationaux. A partir du 1er mai, la Commission, éventuellement alertée par les Etats membres, peut faire fermer les établissements qui ne seraient pas à niveau.

Les Etats baltes ont été identifiés comme posant des problèmes à deux niveaux :

-  insuffisance du dispositif de contrôle des maladies, notamment en matière de maladie de la pomme de terre : la France reste vigilante et se réserve le droit de demander à la Commission de prendre des mesures restrictives si ces difficultés perduraient après le 1er mai ;

-  persistance de méthodes consistant à brûler ou à enterrer des animaux d'élevage : la Lettonie a reçu un avertissement de la Commission sur ce sujet, et risque également des mesures de rétorsion en cas de non conformité.

En tout état de cause, la France est extrêmement vigilante sur le sujet de la sécurité alimentaire, qui est une de ses principales préoccupations concernant cet élargissement.

Elle n'hésitera pas à informer l'ensemble des Etats membres des difficultés rencontrées, ainsi que cela a été suggéré au COREPER du 1er avril 2004, afin que l'échange d'information puisse conduire la Commission à prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des consommateurs.

Notons que les actions entreprises au titre de la sécurité alimentaire relèveront de l'objectif de protection des citoyens, et non de la PAC.



L'élargissement européen, moteur économique pour la France
Taille : 124.1 ko
Format : PDF
Télécharger