Les Européens
La Slovénie
Depuis son adhésion en mai 2004, la Slovénie est l'une des grandes satisfactions de l'élargissement et tape déjà à la porte de l'euro.
[ Lire ]
 
Ressources
Quelles seront les conséquences de l'élargissement de l'Union européenne pour le marché du travail ?
François Loos, ministre délégué au Commerce extérieur, répond aux questions concernant l'élargissement européen, moteur économique pour la France.
[ Lire ]
 
L'Europe
La construction européenne
Retrouvez les grandes étapes, les pays participants et les principaux acteurs de la construction européenne, à travers cette chronologie détaillée.
[ Lire ]
 
Si même les services se délocalisent que restera-t-il à terme comme emplois en France ?Si même les services se délocalisent que restera-t-il à terme comme emplois en France ?

[ le 1er octobre 2004 ]

-  Se sont surtout les activités à faible valeur ajoutée qui se sont délocalisées. Prenons l'exemple de l'industrie. 80 % des échanges mondiaux portent sur les biens industrialisés. Or la part de l'industrie française dans le PIB reste stable depuis 20 ans. Il n'y a donc pas de désindustrialisation mais des restructurations entre secteurs qu'il faut accompagner économiquement et socialement. C'est le résultat de l'adaptation continue de nos entreprises et d'une productivité horaire parmi les plus élevées du monde.

-  Les investissements à l'étranger contribuent à la croissance économique et à l'emploi en France. Ces investissements permettent en fait aux entreprises françaises d'être présentes localement sur des marchés qui seraient difficilement accessibles depuis la France.

-  Les investissements internationaux ne sont pas à sens unique. Si les entreprises françaises ont investi depuis 20 ans à l'étranger, les sociétés étrangères ont aussi massivement investi en France et créé des emplois. Aujourd'hui 16 % des salariés français sont employés par des sociétés étrangères.

-  Beaucoup d'entreprises françaises sont leaders mondiaux dans des secteurs aussi variés que l'aéronautique, le textile médical, le nautisme, l'équipement pour l'auscultation des rails ou encore le matériel agricole. Plus de la moitié des exportations françaises correspondent à des secteurs où la demande mondiale croît de 20 % par an !

-  Dans le secteur des services, la France est le quatrième exportateur mondial. Sa position est forte dans les services aux entreprises, les services liés aux infrastructures et le tourisme. L'ouverture mondiale de ces marchés bénéficiera donc aux entreprises françaises et à l'emploi en France si nous savons gérer dans les bassins d'emploi fragiles les restructurations qui se traduiront par des changements d'emplois.

-  Aujourd'hui, les délocalisations menacent principalement les industries à fort contenu de main-d'ouvre qui ont quitté la France dans les années 70 à 80. C'est donc les pays à revenus intermédiaires qui sont aujourd'hui principalement affectés par des nouvelles délocalisations vers la Chine (Mexique, Turquie, Maghreb.).



L'élargissement européen, moteur économique pour la France
Taille : 124.1 ko
Format : PDF
Télécharger